Emmerder son voisin

La fausse bombe chez le voisin, une vengeance qui coûte cher

Les voisins dans Le Parisien.À Aussillon dans le Tarn, un commerçant a décidé de régler ses problèmes de voisinage avec un faux colis piégé. Le commerçant était excédé par le comportement du fils du voisin. Le fils en question avait déjà volé le commerçant, et continuait depuis à pourrir la vie de tous le quartier de cette zone pavillonnaire.

Le commerçant de 54 ans a alors décidé d’intimider la famille en question, en déposant le 2 juin dernier une fausse bombe à leur domicile. La fausse bombe semblait bien réelle, avec différents produits, et une minuterie pour faire illusion. L’illusion était tellement bonne que le quartier avait été évacué le temps aux démineurs de désamorcer le dispositif.

Bien que l’expertise a montré qu’il n’y avait aucune possibilité d’explosion, le commerçant a été mis en examen à Toulouse pour “fabrication de substances entrant dans la composition d’un engin susceptible de causer une explosion”. L’homme a finalement été laissé libre mais il reste placé sous contrôle judiciaire.

Source : Le Parisien du 20 juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire sur La fausse bombe chez le voisin, une vengeance qui coûte cher

  1. Super Computer dit :

    Face à la menace terroriste, il vaut mieux éviter de faire des blagues sur les bombes et les armes à feu, cela ne sera pas pris à la rigolade.