Emmerder son voisin

Catégorie : Vu dans la Presse

Belgique : Mon voisin a tué mon chat avec une arme et… il ne sera pas puni !

Le voisin a tué le chat.Christelle Vignisse, une belge habitant la commune de Héron, a découvert que le voisin qui avait tué son chat n’a finalement pas été condamné par le tibunal mais a réussi à obtenir une suspension du prononcé.

Il y a un an, Jean n’avait pas hésité à enfermer le chat de Christelle et à lui tirer une balle avec une arme non déclarée

J’étais dehors en train de fumer une cigarette. Soudain, j’ai entendu un gros coup de feu. Cela venait de chez lui, alors je suis allée voir dans son jardin. J’ai vu Jean qui avait l’air fâché. Il m’a dit «Je viens de tuer un chat!». J’ai vu une cage sur la pelouse, avec Diabolo, mort à l’intérieur.

Source : SudInfo du 28 mars 2013

Saint-Quentin : Derrière le conflit de voisinage se cachait la misère

Les voisins bruyants et violents dans l'Aisne Nouvelle.

Initialement mobilisés pour un conflit de voisinage chez des voisins défavorablement connus pour tapage et instabilité psychologique, les policiers et les pompier sont intervenu dans la confusion la plus totale et ont découvert que des locataires de l’immeuble vivaient dans des conditions d’insalubrité avancée.

Le couple de voisins n’a pas hésité à faire usage d’une bombe lacrymogène chez le coiffeur […] plus tard, le voisin n’hésite pas à se rendre au salon de coiffure du rez-de-chaussée pour aller menacer le patron.

Les policiers doivent parlementer un bon moment pour ramener le calme chez ce couple, dont la dame est particulièrement hors d’elle. A l’intérieur des appartements, l’électricité est absente et l’eau se fait également rare, à l’exception de quelques fuites qui coulent sur des fils électriques

Source : L’Aisne Nouvelle du 11 mars 2013.

Belgique : Il avait tué le chien aveugle de son voisin

Les problèmes de voisinage en Belgique.Dans la ville de Trazegnies en Belgique, un sexagénaire a abattu le chien de son voisin qui avait pénétré sans collier sur son terrain. Le voisin l’avait traîné devant le parquet  une première fois mais qui n’avait pas condamné le sexagénaire, le voisin a alors fait appel devant le tribunal.

Certes, il est interdit (en Belgique) d’abattre un animal sur les terres de son propriétaire, mais pas sur celles du tireur. Et selon la défense, la loi sur la maltraitance envers nos divers amis à quatre pattes ne s’applique pas ici. Me Lauvaux s’était donc engouffré dans cette brèche afin de demander l’acquittement de son client

Le tribunal a finalement estimé que le sexagénaire a bel et bien enfreint la loi sur le bien-être animal, qui interdit tout acte de cruauté. Le tireur a donc été reconnu coupable des faits

Source : DH.be du 6 mars 2013.

Angleterre : Un voisin aurait dressé un écureuil pour détruire ses fleurs.

Écureuil dressé pour saccager les fleurs de la voisine.A Solihull, dans les Midlands de l’Ouest en Angleterre, Marion Webster (78 ans) a été reconnue coupable d’avoir abîmé les fleurs de ses voisins. Sauf que si ce fait divers n’a rien d’exceptionnel, la raison qui a poussé la retraité à faire cela sort de l’ordinaire. La retraitée se vengeait car, selon elle, un écureuil avait été dressé par un de ses voisins pour venir ravager son jardin dont elle était si fière.

Le juge a ordonné à Marion Webster de se tenir calme pendant les six prochains mois, sinon elle devra payer une amende de 50 £. Depuis 2002, la police a reçu une quarantaine de plaintes à son encontre. Elle hurle notamment contre les passants sans aucune provocation.

Source : Yannick Hallet pour SudInfos du 4 mars 2013.

photo par : Tomi Tapio

Calvados : Le tracteur du voisin agriculteur ferait trop de bruit

Agriculteur bruyant dans France Bleu.A Cambes en Plaines dans la Calvados, une famille d’agriculteurs présente depuis plus de 60 ans dans le village se retrouvent désormais assigné en justice en raison des nuisances sonores causées par leur tracteur. L’exploitation est située en plein centre du bourg de ce village de 1500 habitants.

Le voisin qui vit juste en face de la ferme depuis  20 ans vient d’assigner les agriculteurs devant le tribunal de grande instance de Caen. Il les accuse de “nuisance sonore”. Une accusation “infondée et injuste” pour l’agriculteur en question.

[…]

Deux audiences ont déjà été ajournées au tribunal dans cette affaire. La prochaine aura lieu le 21 mars

Source : France bleu du 7 mars 2013.

Nancy : un différend de voisinage tourne mal

Les voisins bruyants dans Magnum info.A Nancy, il ne fait pas toujours bon vivre entre voisins. Un conflit de voisinage a dégénéré Jeudi après-midi rue Victor, deux voisins se sont insultés avant que l’un des deux ne donne un coup de couteau dans l’avant-bras de son voisin.

La victime, âgée de 37 ans, est actuellement hospitalisée, avec 15 jours d’ITT. Le suspect présumé, âgé de 27 ans, a été placé en garde-à-vue.

Source : Magnum Info du 8 mars 2013

Pertuis : Différend de voisinage sur prétendu fond de racisme

Les voisins bruyants dans La Provence.Un vieux conflit de voisinage a opposé deux familles de voisins et surtout deux versions de l’histoire.

D’un côté la version d’un des voisins qui se plaint que les deux fils de son voisin lui aurait foncé dessus en voiture, puis agressé en le traitant de “sale arabe” et autres insultes à caractère raciste.

De l’autre la version des deux frères, qui expliquent au tribunal que c’est le voisin qui les aurait invectivé et agressé, frappant notamment un des deux frères  à l’épaule avec une boule de pétanque.

Si pour Me Lecharles, partie civile, ce dossier est celui “de la petite histoire du racisme au quotidien“, c’est pour Me Lions, en défense, celui d’un “simple conflit de voisinage“.

Le tribunal a constaté la prescription pour les injures raciales et a condamné les deux frères pour les faits de violence à 500 € d’amende chacun.

Source : La Provence du 11 juin 2012

Bas-Saugirard : Le coq de la voisine ne trouble pas le voisinage

Les voisins bruyants dans La nouvelle république.

Avec les cloches de l’église qui sonne, le chant du coq qui réveille nos chers touristes est un marronnier journalistique des conflits de voisinage à la campagne. Une propriétaire de chambre d’hôtes à Bas-Saugirard a porté plainte contre une de ses voisines qui possède un coq accusé de éveiller les touristes anglais qui fréquentent les chambres d’hôtes.

Condamnée en première instance à 4000€ d’amende, la propriétaire du coq a finalement été acquittée de cette décision en appel.

Rien ne nous prouve que c’est le coq de ma cliente qui causerait un trouble. Nous sommes à la campagne, terre de Sologne, les coqs sont sauvages, ils volent, se perchent dans les arbres et parfois pénètrent dans des propriétés voisines.

Il n’y a pas de trouble anormal de voisinage, vient de décider la chambre civile d’Orléans

Source : La nouvelle république du 7 mars 2013.

Robert rit trop fort au goût de son voisin: il risque la prison

Les voisins dans SudInfo.A New York, on ne plaisante pas avec les nuisances sonores des voisins. Robert, un new yorkais  vient d’être condamné par un tribunal de New York parce qu’il a un rire trop tonitruant. Son voisin avait porté plainte contre lui.

Il pourra être condamné à verser une amende de 500 dollars (385 €), ou encore à 30 jours de prison, parce qu’il riait trop fort au goût du voisin en question

Source : SudInfo du 8 mars 2013.

Belgique : Elle se moquait de son voisin handicapé

Les voisins en Belgique.Dans la ville de Rochefort en Belgique, une retraité n’avait de cesse de harceler ses voisins. La retraité avait déjà comparu en février 2012 pour des histoire de harcèlements (elle passait entre autres des coups de fil à toute heure du jour et de la nuit).

Autre méfait, elle s’en était physiquement prise à son voisin. Plus grave encore, l’enfant handicapé du couple était victime d’insultes de la part de la septuagénaire.

Le tribunal correctionnel l’a condamné à une peine de 10 mois de prison avec sursis probatoire ainsi qu’à une amende de 1.100 euros, également assortie d’un sursis.

Source : DH du 1er mars 2013.