Emmerder son voisin

Terrasse, balcon : Protéger son vis-à-vis avec parasol, brise vue ?

Terrasse, balcon : Protéger son vis-à-vis avec parasol, brise vue ?

La solution idéale pour n'avoir aucun problème de vis-à-vis.

La solution idéale pour n’avoir aucun problème de vis-à-vis, acheter une île déserte 🙂

Vous venez de vous installer dans votre nouvel appartement, et comble du bonheur vous possédez une terrasse ou un balcon plus ou moins grand qui vous permet de prendre l’air (et de narguer les voisins qui n’en possèdent pas). En ville, une terrasse ou un balcon permettront bien souvent de s’offrir un véritable espace de verdure pour y faire un petit barbecue en été (peut-on faire un barbecue sur son balcon ?), mais malheureusement il n’est pas toujours facile de protéger le vis-à-vis de son petit coin de verdure.

Vous voulez pouvoir bronzer en paix sur votre balcon sans être espionné par vos voisins ? Les solutions ne manquent pas, plantes, parasols, brise-vue, vous pouvez le plus souvent aménager balcons ou terrasses à votre guise, mais à condition de respecter quelques règles.

Le vis-à-vis des voisins d’à côté

Les terrasses et balcons sont généralement mitoyens avec vos voisins d’à côté. S’il y a parfois une petite cloison pour briser la vue, ce n’est pas toujours le cas et ce n’est bien souvent pas suffisant.

Certains sont parfois tentés de planter des plantes grimpantes de leur côté d’un mur ou d’une paroi mitoyenne. Vous en avez le droit, mais les plantes en questions ne doivent ni dépasser la hauteur du mur, ni l’endommager (certaines plantes grimpantes abîment les murs), et ne doivent bien sûr pas aller grimper chez le voisin du dessus ni chez celui d’à côté. Bref vous l’aurez compris, il faut les entretenir régulièrement, et cela peut facilement être source de conflits.

Le brise-vue en toile s’avère une solution très pratique, qui brise la vue, et le vent. Ils peuvent se fixer sur la balustrade de votre balcon, venir compléter et combler les trous d’une paroi qui ne briserait pas entièrement la vue, et certains se fixent dans le mur. Côté esthétique, si vous regrettez vos plantes grimpantes, il en existe aujourd’hui en imitation végétale très réaliste (vigne, sapin…), ou en mur végétal fleuri.

Si vous disposez de suffisamment d’espace sur votre terrasse ou balcon, les parasols sont également une solution pratique et esthétique. Tous les parasols modernes peuvent s’incliner pour être légèrement en biais, ainsi en en disposant un à chaque côté de votre balcon, ils vous protégeront à la fois du regard des voisins indiscrets, du vent, mais aussi du soleil comme le nom l’indique.

Le vis-à-vis des voisins d’en face ou d’au dessus

Un parasol mural de la marque Solero pour terrasse et balcon.

Un parasol mural de la marque Solero pour terrasse et balcon.

Si vous n’avez pas la chance d’avoir vue sur l’océan, vous aurez d’ordinaire la vue sur un immeuble ou une maison voisine, et réciproquement. Sauf à construire une véranda (et vous n’avez pas le droit), la seule solution pour protéger votre vis-à-vis des voisins d’en face ou du dessus, c’est le parasol.

Mais bien souvent, les balcons manquent de place, et vous n’avez pas nécessairement envie que le pied du parasol prennent le quart de votre balcon, ou vous n’avez pas toujours la possibilité technique de fixer votre parasol au sol. Il existe une solution idéale pour économiser l’espace, les parasols muraux. Ce sont des parasols pour terrasses et jardins qui se fixent directement sur le mur, ou sur un pied déporté qui est lui-même fixé au mur. Vous en trouverez de toutes les tailles et de tous les formats (carré, rond, rectangulaire…)

Les parasols muraux éviteront également à votre parasol de s’envoler. Un parasol qui s’envole un jour de grand vent, c’est amusant lorsqu’on dispose d’un grand jardin, mais en appartement cela peut s’avérer dangereux pour vos voisins d’en dessous. N’oubliez pas, c’est vous qui êtes responsable en cas de chute d’objets, qu’il s’agisse comme ici d’un parasol, ou d’un pot de fleurs.

Anticipez les conflits de voisinage

Le plus souvent les terrasses et les balcons concernent les appartements. Et qui dit appartement dit copropriété (sauf si vous possédez tout l’immeuble, mais bon…). Pensez donc à vérifier dans le règlement de copropriété qu’il n’existe aucune interdiction d’avoir un parasol, ou de le fixer au mur extérieur si vous choisissez l’option d’un parasol mural. Idem pour les brises-vue, si vous en choisissez qui nécessitent des travaux de fixation dans le mur.

Comme toujours, on ne le répétera jamais assez, mais nous ne saurions que trop vous conseiller d’anticiper les éventuels conflits de voisinage en prévenant vos voisins avant d’entamer de quelconques travaux. Ceci vous permettra de les rassurer, de répondre à d’éventuelles questions qu’ils auraient, et même parfois de vous rendre compte que vous alliez faire quelque chose d’interdit par le règlement de copropriété.

Alors parlez en à vos voisins, et invitez-les à prendre l’apéro sur votre balcon, vous évitez ainsi les inutiles conflits de voisinages qui peuvent parfois dégénérer, comme cet homme qui en 2016 a frappé son voisin avec un pied de parasol (histoire de rester dans le thème), et non ce n’est pas une information du Gorafi mais bien de BFM…

À propos de l’auteur

Florent (Emmerder son voisin) administrator

    Laisser un commentaire