Emmerder son voisin

Conseils juridiques d’avocats immédiats

Besoin d’un conseil juridique immédiat ?

Justice troubles voisinage bruitJe vous ai parlé sur ce blog du processus légal pour mettre fin aux problèmes de voisinage. Mais malheureusement ça ne suffit pas toujours, et les situations possibles sont tellement nombreuses et la loi si complexe que vous perdez espoir !

  • Vous avez un problème avec votre voisin et êtes quasiment sûr d’être dans votre bon droit ?
  • Vous avez contacté la mairie, le bailleur, etc, mais rien ne change ?
  • Vous voudriez porter plainte mais ne savez pas si c’est possible ni comment faire ?

Que diriez-vous d’en parler avec un professionnel du droit, un avocat spécialisé dans les problèmes de voisinage.

C’est possible, immédiatement, et sans avoir à débourser 400€ pour un entretien qui n’aboutira peut être à rien. J’ai découvert de service un peu par hasard et il m’a bien aidé, c’est pour cela qu’à mon tour je vous le propose.

Plainte voisin avocat.Une plateforme d’appel a mis en place avec le Conseil National des Barreaux la possibilité de contacter des avocats spécialisés par téléphone, ils vous répondent immédiatement, sans rendez vous 24h/24 et 7 jours sur 7 au 01 75 75 60 77 (désolé ce service ne marche plus, je le remplacerai quand un autre service efficace aura fait ses preuves).
  • Sans rendez vous
  • Consultation confidentielle
  • Budget maîtrisé
  • Avocats expérimentés et évalués par leurs clients
  • Conseil juridique par téléphone

Comment ça s’est passé pour moi :

J’avais un problème avec le voisin de ma tante pour une histoire assez compliquée liée à des terrains à la campagne. Bref j’étais perdu et ne savais pas du tout si ma tante était dans son droit ou pas.
1- J’ai donc passé un coup de fil au 01 75 75 60 77 (l’appel est gratuit), et là j’ai été mis en contact avec une opératrice à qui j’ai expliqué ma problématique. Elle m’a proposé un avocat spécialisé par rapport à mon problème, m’a patiemment expliqué comment cela fonctionnait pour la consultation comme je suis assez pénible….tatillon 🙂 puis elle m’a mis en relation avec lui immédiatement.
2- A partir de là, la consultation avec l’avocat devient payante,  vous payerez 3,5€ la minute ce qui est très pratique pour des petites questions comme c’était le cas pour moi. Si vous pensez en avoir pour beaucoup plus longtemps, vous pouvez prendre un forfait plus avantageux de 20 minutes à 65€.

3- Moi quelques minutes m’ont suffit, l’avocat m’a posé quelques questions pour bien comprendre la situation, il m’a expliqué pourquoi nous étions dans notre droit et quoi dire au voisin. En même pas 3 minutes c’était réglé, j’avais ma réponse immédiate pour une somme plus que modique…

Bon moi je vous parle des conflits de voisinage, mais il y a aussi des avocats si vous voulez divorcez, ou si vous avez tué votre voisin et que vous voulez un conseil légal d’un avocat 🙂

En espérant que cela puisse vous aider.

PS : Ces avocats peuvent vous aider quelque soit le domaine, si vous avez besoin de conseils juridique pour un Divorce, un- licenciement, une arnaques, un problème de pension alimentaire ou de garde d’enfants, des problèmes de voisinages ou litiges entre propriétaires et locataires etc… Plus de 70 avocats sont disponibles dans tous les domaines du droit. Ces avocats ont tous justifié leur rattachement à un barreau et plus de 20 000 clients leurs ont déjà fait confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 Commentaires sur Conseils juridiques d’avocats immédiats

  1. Actuellement, Beaucoup de sites proposent des services juridiques et sont destinés aux personnes qui souhaitent rapidement, à partir d’une ligne avocat, des conseils juridiques immédiats. Mais vaut mieux prendre directement contact avec ces sites par adresse email ou par téléphone.

    • Mme VIELRECOBRE dit :

      je subie un trouble de voisinage par une locataire qui fait énormément de bruit dans l’appartement du 1er étage , je suis au rez de chaussée, et cette personne fait du bruit en tappant sur le plancher avec quelque chose , et cela fait un bruit infernal, depuis au moins 6 mois, j’ai envoyé beaucoup de courrier et c’est toujours pareil
      que puis je faire ? c’est son mari qui n’habite plus à cet endroit et qui lui loue cet appartement.

      Merci de me dire ce qu’i faut faire ? prendre un avocat ? ou autre ?

      • Jenny dit :

        Bonsoir
        Il faut faire faire des temoignages et constituer un dossier et après agir..
        Bon courage
        Donnez moi votre mail si vous voulez que l’on partage nos expériences..
        Cordialement

      • Jenny dit :

        Bonsoir
        Il faut faire faire des temoignages et constituer un dossier et après agir..
        Bon courage
        Donnez moi votre mail si vous voulez que l’on partage nos expériences..
        Cordialement

  2. azouaou laurent dit :

    Je suis une personne handicapée à 80%.
    Depuis plus d’un ans mon voisin reçois le vendredi, samedi et ils parle fort, sur le palier à toute heur de la nuit.
    J’ai prévenu B.M.H (Brest Métropole Habitat )qui sont intervenu mais rien n’y à fait,de plus il est venu m’intimider chez mois dans la nuit j’ai donc déposé une main courante également.
    Que puis-je faire maintenant, merci de votre réponse

    • Meumeu dit :

      Bonjour,

      J’ai également eu des soucis avec BMH. Agressée physiquement et psychologiquement par mon voisin, pour se décharger, BMH m’a demandé de déménager, un autre logement m’avait été proposé, je l’ai refusé, n’ayant pas les moyens de déménager (je venais d’emménager et refait leur appart à neuf). J’ai envoyé BMH au tribunal car ils n’avaient pas respecté leurs obligations de bailleurs. BMH contre moi, toute seule… Il y avait une dizaine d’affaires BMH ce jour là, j’étais la seule contre eux, les autres affaires portaient sur des loyers impayés… Les gens comme nous ça ne les intéresse pas, tant qu’on paie le loyer… Je viens d’intenter une action auprès de la cour européenne concernant des manigances au sein des tribunaux de Brest, Quimper et Rennes. Une action commune serait envisageable. Merci de me contacter si ça vous intéresse.

  3. Vadim dit :

    Bonne journée! Je ai un gros problème avec un voisin. Premièrement, il a beaucoup de chiens qui aboient et se affrontent constamment. Deuxièmement je ai sur le mur d’une odeur répugnante dont terribles maux de tête. Fenetres pour ventiler Je ai aussi ne peut pas ouvrir parce que, quand elle a ouvert la fenêtre que l’odeur de sa fenêtre est comme hors de la crèche. Troisièmement, elle ne marche jamais avec leurs chiens. et tout cela immeuble d’appartements. et je ai un enfant. pour une année, je ai écris un syndicat et d’appeler la police, rien de bon là-bas.Oui, dans ce cas, rien ne peut être fait?

  4. kremer géraldine dit :

    je suis embétée par mes voisins qui font klaxonner leurs invitées dès qu’on a du monde chez nous (ce qui arrive rarement ) alors que eux c’est le samedi soir et le dimanche qu’ils reçoivent mais on ne klaxonne pas pour autant ma voisine fait exprès de parler fort cet été on entendait leur tétlé jusqu’à minuit lui il boit donc il parle très fort elle laisse son fils de 10 ans crier pour nous ennuyer bref c’est infernal on a vu le maire et les gendarmes qui nous ont donné raisons on a essayé de parlementé avec eux mais elle veut rien savoir elle dit qu’elle est chez elle et donc elle fait ce qu’elle veut. le jour ou je lui ai dit qu’ils étaient trop bruyant et en semaine elle est repartie de chez moi en mettant un coup de poing dans un de mes volets et l’après midi elle m’était sa télé a fond toute fenètre ouverte je garde un bébé qui ne pouvait pas dormir je suis allée la voire et elle m’a reprocher d’avoir prévenue les gendarmes de vouloir lui faire changer sa façon de vivre. le problème est que moi je n’ai pas le droit d’avoir des invités sans qu’ils cherchent la bagarre en klaxonnant plusieurs fois et longtemps pour voir si on réagis ce qu’on ne fait pas on laisse

  5. mazel dit :

    moi j’ai un gros probléme avec mon voisin qui en permanence mais sa musique pas possible tout les jours et ne travaille pas en plus il a un drone at-il le droit? son propriétaire ne fait rien ,les syndics non plus que dois je faire car on travaille et voulons du calme surtout qu’il il a que lui qui emmerde tout le monde sa fait 2 ans que sa dure et on en a mare la police ne ce déplace pas .ce locataire ne veux rien savoir.merci de me répondre.

  6. Hélène Martin dit :

    Bonjour,
    Ce site est très intéressant et pour une fois semble vouloir nous donner des pistes claires et vraiment utiles.
    J’ai besoin de conseils pour faire cesser des jeux de ballons des enfants de voisins sur la voie publique , voisins qui s’en fichent complètement ( du moment que leurs enfants sont dehors et font c***r les voisins et pas eux ! ).Leurs cris sont pénibles car ils jouent juste en face de chez moi sous mes fenêtres. De plus c’est dangereux car ils sont sur la route.
    Avez vous un nouveau numéro de téléphone de référence?
    Merci de vos conseils
    Bien cordialement

  7. Marghella dit :

    Bonjour,

    je cherche un ou plusieurs avocats pouvant m’aider à régler un problème avec un propriétaire de bar qui dure maintenant depuis 6 ans.
    J’ai déposée plusieurs mains courantes et plaintes, rencontrée le maire mais rien n’est fait à ce jour.
    Merci de m’aider s’il vous plaît, nous n’en pouvons plus.

  8. schehl dit :

    Bonjour,
    Je suis propriétaire d’un appartement au 3ème étage d’une copropriété et j’y vis depuis janvier 2012 avec mon épouse et nos trois enfants (Une fille de 6 ans et deux garçons jumeaux de trois ans). Notre voisin d’en dessous, qui est également président du conseil syndical se plaint depuis plus de deux ans de nuisances provenant de notre appartement: Pas et courses incessantes d’enfants. Suite à ses accusations, la police s’est déplacé chez nous de nombreuses fois pour ne constater aucun bruit anormal. La police a tenté de le raisonner en lui expliquant que nos enfants avaient le droit de se déplacer ( les jumeaux marchaient seulement à 4 pattes à ce moment là) et qu’il fallait distinguer nuisances et inconvénients normaux du voisinage mais en vain. Ce voisin s’est plaint au Syndic qui nous a envoyé plusieurs courriers nous accusant de perturber la tranquillité de nos voisins et ont fini par nous prélever deux fois 60 euros pour non respect du règlement de copropriété  (Application d’une clause pénale du règlement ajoutée à sa demande dans le cadre de notre litige avec lui). J’ai évidement porté plainte contre le syndic (Foncia) sachant que c’est le président de Foncia lui même (Personne objective et de bon sens) qui me l’avait suggéré en disait qu’il n’était pas d’accord avec ce règlement, qu’il s’agit bien d’une clause illégale et inapplicable mais qu’il en avait assez d’entendre parler de ce voisin car au sein du Syndic, ils ont également énormément de soucis avec lui depuis qu’il est président du conseil syndical.
    Depuis deux jours, ce voisin nous assigne au tribunal d’instance pour nuisances et nous demande un dédommagement de 10 000 euros. Pour argumenter son dossier, il a récolté deux faux témoignages de deux autres membres du conseil syndical et un procès verbal fait par huissier qui a constaté 5 min de bruits environ ( pas lourds suivis de pas légers…) vers 20h30, contrairement aux témoignages mensongers décrivant des bruits insupportables qui durent de 8h du matin à 00h voire 1h du matin! Ce voisin raconte également que la police a intervenu et malgré cela nous continuons nos nuisances, il sous entend que la police nous a pénalisé, or, non seulement ce n’est pas le cas mais en plus la police nous a conseillé vivement de l’ignorer pensant que cette personne présente de véritables problèmes psychiatriques et que toute discussion avec lui est impossible. Dans notre immeuble, nous sommes plusieurs à subir cette personne, plusieurs locataires sont partis (car il a spécialement des contentieux avec des locataires qu’il méprise au plus haut point) mais aussi avec certains propriétaires, d’ailleurs, nous avons une voisine qui l’a fait cesser par un courrier de son avocat. Elle se dit prête à venir témoigner en notre faveur. 
    Nous aimerions également faire appel aux services d’un avocat pour nous représenter (le plaignant est appuyé également par un avocat) et nous aimerions savoir si on devait faire appel à un avocat spécialisé en conflits de voisinage, si oui, pouvez nous nous recommander un conseil compétent en la matière.. 
    Je vous remercie très sincèrement pour votre aide et je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.